Randonnées

Découvrez les espaces de Braconne & Charente au rythme paisible de ses chemins de randonnées. Des circuits thématiques vous invitent à des flâneries de fontaines en vieilles pierres, de crêtes en vallons.
IMG_0789ok (Large)
L’ensemble des circuits de randonnées de la Communauté de Communes ont été cartographiés par le Pays d’Entre Touvre & Charente. Ils sont actuellement en cours de révision En effet, le Pays d’Entre Touvre & Charente, partenariat avec le Conseil Général de la Charente, travaillent sur la mise à jour du Plan départemental des itinéraires de promenades et randonnées (PDIPR) sur les 7 communes de la Communauté de communes Braconne & Charente.
La Charente est traversée par 3 sentiers de grande randonnée (GR). Le GR 4 de Limoges vers Royan, le GR 36 de Niort vers Périgueux et le GR 48 qui suit la vallée de la Vienne. des tours de pays.

Plusieurs centaines de circuits de promenades et randonnées existent dans l’ensemble du département, représentant environ 5 000 km balisés. Sur la Pays d’Entre Touvre & Charente, c’est au total 14 sentiers de randonnées qui vont voir le jour.

Voie Verte à Asnières sur Nouère

Que faire d’une ancienne voie ferrée ? La transformer en voie verte. C’est ce qu’a fait Braconne & Charente sur la commune d’Asnières sur Nouère. Entre le village des Grillauds et Neuillac, cette ancienne voie du Petit Rouillac s’est transformée, sur un peu plus d’1 km, en sentier de randonnée. Ce chemin se poursuit après le village de Neuillac sur un chemin communal pour déboucher à Douzat. La longueur totale du sentier, entièrement dédiée aux modes doux de déplacement, donc interdit aux véhicules à moteur, est de 3,7 km. Débroussaillée en 2011, puis terrassée en calcaire sur 2m50 de large au printemps 2012, elle est à présent praticable par les randonneurs, promeneurs du dimanche et vélo cyclistes.Voie Verte

A terme, cette voie verte d’une longueur de 29 km reliera Rouillac au Grand Angoulême où elle rejoindra la coulée verte.

Ce projet a été subventionné par le Département de la Charente, le Conseil Régional et l’Etat.