Interview de Christophe Ramblière

Christophe Ramblière, vice-président de Braconne & Charente, porteur du projet de déploiement de la fibre optique répond a nos questions.

THD Vindelle

Quelles sont les motivations qui vous ont poussé a porter ce projet ?
Cela fait près de 10 ans que j’accompagne l’association de bénévoles « WiFi Braconne Charente » pour raccorder les foyers en zone blanche, et cette expérience sur le terrain, m’a très vite conforté dans ma conviction : internet est un véritable enjeu pour l’attractivité de nos territoires. Les besoins en débit doublent tous les 2 ans, et le rôle d’un élu, c’est d’anticiper les besoins des entreprises et des foyers pour engager les investissements nécessaires demain au développement de son territoire.

Comment expliquez-vous que ce projet ait mis si longtemps à aboutir ?
Depuis 2010, les élus ont donné leur accord pour engager ce chantier. la première étude a été validée en 2011, juste avant que la commune de Mornac décide de quitter le projet et retarde ainsi d’1 an le projet. nous avons ensuite confié le projet au syndicat département d’électricité (SDEG 16) qui a un fonctionnement très administratif et peu expérimenté au regard de ce type de projet. Enfin, l’accord de financements de l’Europe n’est parvenu qu’en janvier 2014 et l’Etat ne s’est pas encore positionné pour accompagner le projet dans la mesure où le schéma départemental n’est toujours pas validé.

Tous les habitants vont-ils bénéficier d’un débit amélioré ?
Malheureusement non : l’état a confié la couverture des zones rurales aux collectivités, laissant les opérateurs se charger des agglomérations, et nous n’avons pu investir que sur les 37 sous-répartiteurs éligibles à la montée en débit, c’est-à-dire les secteurs qui étaient les plus mal desservis. les règles fixées par l’ARCEP (autorité de régulation de communications électroniques et des postes) ne nous permettent pas pour le moment d’en faire d’avantage. je suis persuadé que dans les 5 ans a venir nous pourrons aller plus loin et que d’ici à 10 ans, nous serons à même d’amener la fibre optique dans chaque foyer.

Les entreprises sont-elles concernées par ce projet ?
En France, internet représente 25 % de la croissance et de la création d’emploi : 1 € investi dans le numérique représente 2 € de marge pour les entreprises. toutes les entreprises des zones d’activités se sont vues proposer un raccordement en fibre optique, 160 ont répondu favorablement a cette offre. nous amènerons la fibre jusqu’à l’intérieur de leurs bâtiments pour leur éviter des frais de raccordement, et nous serons en mesure de leur proposer des abonnements 3 fois moins cher qu’en agglomération.

A quelle échéance est prévue l’activation de ces nouvelles offres de service ?
Les travaux s’achèveront en fin d’année 2015. En ce qui concerne la montée en débit, le transfert des lignes, le contrôle et l’activation du réseau reviendront à Orange. Les nouvelles offres de services seront disponibles entre janvier et mai 2016. Pour les entreprises raccordées en fibre optique, nous avons lancé un marché d’exploitation qui devrait nous permettre de proposer les premières offres à la fin de l’année 2015.

Que faire pour bénéficier du très haut débit ?
En dehors d’Orange et de Free, nous ne connaissons pas pour le moment les autres opérateurs qui accepteront d’investir les nouvelles armoires que nous finançons. Internet arrivera dans les foyers par la ligne téléphonique en cuivre et l’abonnement restera au tarif d’un abonnement ADSL classique. Je conseille aux familles de se renseigner auprès de leur opérateur pour connaitre les dates d’ouverture des nouvelles offres, et le matériel éventuellement nécessaire pour en bénéficier.

Un projet à l’échelle de l’Angoumois
Les 3 communautés de communes Braconne & Charente, Charente Boëme Charraud et la Vallée de l’Échelle se sont associées pour porter ce projet à l’échelle du bassin de vie de l’Angoumois. Le raccordement des entreprises s’appuiera sur le réseau très haut débit solstice géré par l’agglomération. 10 millions de travaux sont engagés avec le soutien de l’Europe, de la région Poitou-Charentes et du département. L’aide de l’état reste encore incertaine.

Des travaux bien engagés
Durant l’été, les travaux se sont enchaînés pour poser des fourreaux là où les gaines d’orange étaient inexploitables. Sur plus de 200 km de déploiement de fibre optique, seulement 60 km auront nécessité du génie civil. Tous les travaux seront achevés fin novembre 2015. 85 % des foyers de la CdC seront alors desservis par du débit supérieur à 4 Mo.

Carte des nouvelles offres en Braconne & Charente
Dans un rayon d’1 km autour des nouvelles armoires, les foyers pourront bénéficier d’un débit supérieur à 30 Mbits/s. Sur son site internet, la Communauté de commune Braconne & Charente vous propose une carte détaillée via Google Earth qui permet aux habitants de connaitre, pour chaque maison, l’estimation de l’offre de service attendue. www.braconne-charente.fr/vivre-en- braconne-et-charente/tres-haut-debit